LE FRANC-TIREUR 1870-1944

fouche-le-franc-tireur

Le Franc-Tireur 1870-1944 (détail), Florian Fouché, 2014
Extrait de la Plate-forme multimodale, installation politique, Florian Fouché, Adrien Malcor et Antoine Yoseph
Dans le cadre de l’exposition Ce qui ne se voit pas, groupe RADO, 2014

« Le monument d’Antoine Paucard est peut-être une sculpture parfaite : l’intrication avec le site, la masse de ce bloc de pierre sur lequel on saisit des incisions figuratives difficiles à détacher d’une signature géologique ; l’amorce de récit qui vaut pour toutes les guerres : un soldat guette, dort, meurt. Gisant à l’envers pour l’histoire tragique du maquis de la Servantie, c’est un monument pour toutes les morts, toutes les solitudes aussi ; et un objet caché d’une histoire de l’art toujours à reconstituer : on pense tout en les écartant à Michel-Ange, à Medardo Rosso, à la sculpture monumentale soviétique, à Henri Gaudier-Brezska, Joseph Beuys … » (F.F.)

Retour au sommaire